Quels sont les frais lorsque j'investis dans des placements financiers ?

Placements financiers, faites jouer la concurrence !

Sommaire

 

 

 

Quels sont les différents types de frais ?

Les placements financiers (actions, obligations, fonds, sicav…), qu’ils soient placés sur un compte-titre, un PEA ou une assurance vie, prévoient différents frais.

Ainsi, les investisseurs qui achètent des actions en direct règlent des frais à chaque ordre d’achat ou de vente et parfois des droits de garde.

Les investisseurs fonds et sicav, eux, s’acquittent des droits d’entrée à chaque investissement et des "frais courants".

Si ces fonds sont souscrits au sein d’un contrat d’assurance vie, les épargnants règlent en plus les frais de gestion de ce contrat. Ils doivent également s’acquitter de frais d’arbitrage s’ils modifient la répartition de leur épargne sur les différents fonds.

 

Quelles sont les précautions que je dois prendre ?

  • Ne jamais souscrire un placement sans en connaître les frais.
  • Vérifier l’empilement de frais dans certains placements (notamment en assurance vie).

 

 

Quelles questions dois-je me poser ? 

  • Quels sont les frais appliqués à l’entrée, puis chaque année, lors de chaque opération (achat, vente, arbitrage), à la sortie… ?
  • Le taux de rendement annoncé s’entend-il frais compris ou non ?
  • Les frais sont-ils négociables ?
  • Le niveau des frais peut-il évoluer pendant la durée du placement ? Et si oui, comment ?

Pour en savoir plus, consultez la fiche Mon épargne clé en main réalisée par l’AMF en partenariat avec l’Institut national de la consommation (INC).

Mis à jour le : 30/11/2017 09:58