image d'arrière plan

Investir dans une SCPI (Société Civile de Placement Immobilier)

Une SCPI est un placement collectif qui investit dans des bâtiments destinés à la location, principalement des immeubles de bureaux, des commerces, des entrepôts, etc.

Sommaire

 

L’investissement dans les Sociétés civiles de placement immobilier (SCPI), permet d’investir indirectement dans l’immobilier.

Avant d’investir dans une SCPI, informez-vous.

La note d’information, les statuts, le rapport annuel et les derniers bulletins trimestriels d’information vous aideront à choisir la SCPI qui vous correspond

 


 

 

 

 

 

Que savoir avant d'investir dans une SCPI ?

Les SCPI dites fiscales achètent des immeubles d’habitation tout en bénéficiant d’avantages fiscaux (loi Pinel ou Malraux).

Un épargnant qui achète des parts de SCPI possède une fraction d’un parc immobilier.

Les gestionnaires de la SCPI trouvent les locataires, règlent les charges et les travaux, perçoivent les loyers.

 Chaque trimestre, ils versent aux porteurs de parts un revenu, imposé comme « revenu foncier ».

 

À partir d’une mise de fonds de quelques milliers d’euros, il est ainsi possible de diversifier son patrimoine sans être tenu de mobiliser les sommes correspondant à l’achat d’un

bien locatif. Il est aussi possible de financer l’achat de parts via un prêt.

 

Le capital investi dans une SCPI n’est pas garanti, la valeur d’une SCPI évoluant en fonction du marché de l’immobilier.

Les revenus locatifs peuvent diminuer (départ de locataires, relocation moins favorable) et la valeur de revente peut être inférieure à la valeur d’acquisition.

Enfin, comme tout investissement immobilier, un placement en SCPI doit s’envisager sur le long terme (entre 10 et 20 ans au moins).

 

 

Quelles questions se poser avant d'investir ?

  • Ai-je constitué une épargne de précaution ?
  • Puis-je bloquer mon investissement pendant 10 ans et plus ?
  • Dans quels types d'immeubles la SCPI a-t-elle investi ? Le parc immobilier est-il bien diversifé (pas d'immeuble représentant plus de 5% du patrimoine global) ?
  • Quelle est la qualité du parc immobilier de la SCPI ? Le montant des revenus versés par la SCPI est-il régulier ? Le taux d'occupation des immeubles est-il stable ?

 

 

A quoi dois-je faire attention avant d'investir ?

Le capital investi en parts de SCPI n'est pas garanti. C'est un placement risqué.

L'achats de parts de SCPI entraîne des frais d'entrée (jusqu'à 12%), des frais de gestion annuels (environ 10% des revenus) et une commission (jusqu'à 10%) lors de la revente.

Les parts de SCPI ne se revendent pas aisément : le délai peut être de plusieurs semaines, voire de plusieurs mois.

Les SCPI "fiscales" offrent un rendement plus faible et sont difficiles à revendre.

Mis à jour le : 12/06/2018 10:29