image d'arrière plan

Comment bien investir en actions ?

Même si les placements en actions procurent souvent, à la longue, un bon rendement, ils n’offrent aucune certitude. C’est la raison pour laquelle ils sont réservés aux épargnants pouvant se permettre de perdre une partie de leurs investissements.

Sommaire

 

   

 

Comment bien investir en actions ?

Même si les placements en actions procurent souvent, à la longue, un bon rendement, ils n’offrent aucune certitude. C’est la raison pour laquelle ils sont réservés aux épargnants pouvant se permettre de perdre une partie de leurs investissements.

Bien investir en actions, c’est avant tout vérifier que cet investissement est adapté à sa situation et à son objectif. C’est aussi le faire en respectant quelques règles de prudence.

 

Les conditions à remplir pour investir en actions

  • Avoir déjà constitué une épargne de précaution

Pas question d’investir si vous n’avez pas encore constitué votre epargne de précaution. Celle-ci doit rester garantie et doit rester disponible en cas d’imprévu.

 

  • Avoir déjà mis en place une épargne pour les projets à moyen terme

Inutile de vous lancer dans des investissements en actions si vous devez répondre à des besoins de moyen terme. Avez-vous besoin de constituer un capital pour un projet dans 3 ou 4 ans ? Si c’est le cas, concentrez-vous sur ce besoin d’épargne en réalisant un placement garanti.

 

  • Disposer d’un horizon d’investissement lointain

Très risqués à court terme (moins de 3 ans), les placements en actions le sont moins sur la durée. C’est pourquoi, pour tirer le meilleur d’un tel investissement, il est recommandé de disposer d’un horizon de placement d’au moins 10 ans. Si vous pensez que vous aurez peut-être besoin de votre argent avant, n’investissez pas en actions.

 

  • Etre tolérant au risque et aux pertes

N’investissez en actions que si vous acceptez la possibilité, en cas de scénario défavorable, de perdre une partie de votre investissement. Vous devez être capable de subir une telle perte financière sans que cela déséquilibre gravement vos finances personnelles. En somme, n’investissez que ce que vous pouvez vous permettre de perdre.

Si vous remplissez cette condition, il faut aussi, tout au long de la vie du placement, vous habituer à voir sa valeur fluctuer. En effet, des fluctuations de 10 ou 15 % sur quelques semaines ne sont pas rares en bourse. Restez calme devant ces variations. Ne remettez jamais en question votre investissement dans la précipitation.

 

Les règles de prudence à mettre en œuvre

Même si vous remplissez les conditions pour investir en actions, respectez quelques principes de prudence.

 

  • Diversifiez vos investissements

Pour réduire le risque de votre investissement, répartissez-le sur plusieurs zones géographiques (Amérique du nord, Europe, pays émergents…). De cette façon, votre placement sera bien diversifié sur plusieurs secteurs économiques (les nouvelles technologies, la pharmacie, les compagnies d’assurance…). C’est assez facile d’obtenir une telle répartition, même avec une petite somme d’argent, en achetant des parts de placements collectifs (fonds et de sicav), qui proposent des portefeuilles très diversifiés « clé en main ». Cela ne nécessite pas d’être un spécialiste de l’investissement en bourse. Veillez à investir sur plusieurs fonds si nécessaire.

Si vous préférez investir vous-même directement en actions, constituez un portefeuille d’au moins une dizaine de titres répartis sur plusieurs secteurs. Cela demande plus de connaissances et plus de suivi.

 

  • Investissez progressivement

Si vous disposez d’un capital, ne cherchez pas le bon moment pour l’investir, faites-le progressivement. Vous éviterez ainsi le risque de l’investir juste avant une baisse importante de la valeur des actions. Investissez régulièrement la même somme (chaque mois par exemple) et maintenez cet effort durant toute la durée de votre placement. Le rendement de votre investissement sera ainsi moins fluctuant.

 

Vérifiez régulièrement la pertinence de votre investissement

Si vous respectiez au départ les conditions pour investir en actions, il est possible que votre situation financière et vos projets aient changé depuis. Veillez donc à vérifier régulièrement, une fois par an par exemple, que ces conditions sont toujours réunies. Faites-le avec votre intermédiaire financier pour qui c’est une obligation de faire cette vérification, au départ, puis régulièrement.

Bien s’informer et maitriser les frais

Bien investir, c’est bien comprendre les risques des placements choisis. Cela signifie, pour les actions en direct, de bien s’informer sur les perspectives des sociétés choisies et de suivre leur communication financière. Pour un fonds ou une sicav, lisez le document d’informations clés.Dans tous les cas, informez-vous sur les frais et n’hésitez pas, à qualité égale, à opter pour la solution la moins coûteuse. Au fil des années, les frais ont un impact non négligeable sur la valeur votre placement.


Mis à jour le : 14/05/2018 17:15