Investir dans les crypto-actifs, quels sont les risques ?

De nombreux sites internet proposent d’investir dans les crypto-actifs comme le bitcoin, l’ether ou le dash. Les promesses de gains sont séduisantes et certains épargnants peuvent se laisser tenter. Mais avant toute démarche, il convient de bien comprendre en quoi consiste l’investissement dans les crypto-actifs et quels sont ses risques.

Sommaire :

 

Qu’est-ce qu’un crypto-actif ?

Les crypto-actifs sont des actifs numériques virtuels qui reposent sur la technologie de la blockchain (chaine de bloc) à travers un registre décentralisé et un protocole informatique crypté. Un crypto-actif n’est pas une monnaie. Sa valeur se détermine uniquement en fonction de l’offre et de la demande. 

Les crypto-actifs ne reposent pas sur un tiers de confiance, comme une banque centrale pour une monnaie. Il existe à ce jour plus de 1 300 crypto-actifs. Les plus connus sont le bitcoin, le ripple, l’ether, le litecoin, le nem et le dash.

 

En quoi consiste l’achat-vente de crypto-actifs ?

Certaines plateformes en ligne vous proposent d’acquérir des crypto-actifs contre de l’euro et vous proposent un service de conservation de ces crypto-actifs. Vous pouvez également stocker vos crypto-actifs sur un support numérique appelé « wallet » à l’aide d’une clé privée. Si votre intention est de les conserver et d’attendre que leur valeur augmente avant de les céder, sachez que la valeur des crypto-actifs fluctue considérablement.

 

Quels intermédiaires peuvent proposer d’investir dans les crypto-actifs?

Avec la loi PACTE, adoptée en avril 2019, les plateformes d’investissements en crypto-actifs deviennent des « prestataires de services sur actifs numériques » (PSAN).  Pour pouvoir proposer des services d’achat/vente de crypto-actifs contre une monnaie légale (l’euro par exemple) ou un service de conservation de crypto-actifs pour le compte de clients, les PSAN doivent demander un agrément à l’AMF. Ils sont ainsi soumis à des règles précises, qui protègent les investisseurs, notamment l’honorabilité des dirigeants et la transparence des tarifs.

La liste des prestataires enregistrés est accessible sur le site de l’AMF.

 

A quoi correspondent les produits dérivés sur crypto-actifs ?

Certains sites incitent à faire du trading sur les crypto-actifs. Ils proposent des contrats financiers tels que les CFD (contract for difference) sur les crypto-actifs. Cette activité nécessite un agrément. Il faut donc vérifier, avant d’investir, que le site internet dispose des agréments nécessaires pour proposer ce service en France. Pour cela vous pouvez contacter directement les autorités (ACPR/AMF) au 0811 901 801. Par ailleurs, gardez à l’esprit que ces produits dérivés sont très risqués, surtout lorsqu’ils prévoient un effet de levier.

 

Comment détecter un site frauduleux?

Les techniques des escrocs sont souvent bien rodées. Un grand nombre de publicités sur internet renvoient vers des sites vous incitant à y laisser vos coordonnées.

Une fois vos coordonnées en leur possession, vous êtes contacté par un pseudo-conseiller qui se présente comme « un trader » ou un « manager ». Le discours tenu au téléphone doit vous mettre la puce à l’oreille.  

Il vous vante les mérites de ce nouvel actif révolutionnaire dont les banques vous privent et vous propose un rendement élevé garanti. Vous faites partie des privilégiés à qui on propose cette offre.

La personne au téléphone se veut amicale et sympathique ; elle cherche activement à gagner votre confiance. Pour cela, vous serez peut-être redirigé vers les sites officiels pour vérifier leur agrément. Mais il s’agit souvent d’une usurpation de l’identité d’un prestataire régulé.

Enfin, il vous demandera de communiquer vos coordonnées de carte bancaire ou d’effectuer un premier virement, souvent à l’étranger.

Il ne faut absolument pas se laisser séduire par ces discours. Ne donnez jamais vos coordonnées personnelles. Lorsque vous êtes démarché par téléphone, coupez court à la conversation. En effet, aucune société sérieuse ne démarche en France de cette manière.

 

Quel recours lorsque je n’arrive pas à récupérer mon investissement ?

Si vous avez investi en crypto-actifs sur un site frauduleux, vous devez porter plainte au commissariat ou à la gendarmerie ou directement auprès du procureur de la République, en joignant l’ensemble des éléments qui pourront étayer votre plainte : adresse internet du site, numéro de téléphone, montant investi, preuves de virement, captures d’écran etc…

Mis à jour le : 18/09/2019 17:23