Assurance ski ou sports d'hiver

En cas d’accident de ski notamment, vous pourriez avoir besoin de garanties d’assurance ou d’assistance. Avant de souscrire un contrat spécifique, vérifiez si vous n’êtes pas déjà couvert pour ces risques par vos autres contrats d’assurance.

Sommaire

 

 

 

Quelles garanties sont généralement comprises dans les contrats d’assurance ski ou sports d’hiver ?

Les garanties proposées dans les contrats d’assurance ski (ou assurance sports d’hiver, assurance neige, assurances forfait, etc…) sont plus au moins nombreuses selon les contrats. Il peut s’agir de garanties :

  • Frais de santé ;
  • Rapatriement ;
  • Prévoyance ;
  • Vol et/ou bris de matériel de ski personnel et/ou loué ;
  • Responsabilité civile couvrant les dommages que vous pourriez causer à des tiers.

Certains contrats prévoient également la prise en charge des forfaits de remontées mécaniques, des cours de ski et/ou du séjour en cas d’accident ou d’absence de neige ainsi que les frais de recherche, de secours et de premier transport.
 

Pour en savoir plus :
Faut-il souscrire une assurance spécifique pour le ski ou les vacances aux sports d’hiver ?
Que faut-il savoir avant de souscrire un contrat d’assurance ski ?

 

Que faut-il savoir avant de souscrire un contrat d’assurance ski ?

Sachez qu’un contrat d’assurance ski est généralement d’une durée limitée correspondant à la durée de votre séjour.

Si vous envisagez de partir au ski, faites le point sur vos différents contrats d’assurance afin de connaître exactement les risques contre lesquels vous êtes déjà couverts lors de votre séjour.

Un contrat d’assurance ski peut vous être proposé lors :

  • de la réservation de votre séjour, en ligne ou directement par le voyagiste : il s’agira le plus souvent de contrats proposant un nombre assez important de garanties,
     
  • de l’achat de votre forfait remontées mécaniques ou de la location du matériel de ski et autres sports d’hiver ;

Prenez attentivement connaissance des garanties mais aussi des exclusions et des éventuelles franchises prévues par le contrat. Vérifiez qu’il correspond à vos besoins et n’hésitez pas à poser des questions à la personne qui le propose.
 

Pour en savoir plus :
Je viens de souscrire un contrat d’assurance ski et souhaiterais revenir sur ma décision. Est-ce possible ?

 

Je viens de souscrire un contrat d’assurance ski et souhaiterais revenir sur ma décision. Est-ce possible ?

Si vous êtes déjà bénéficiaire d'une garantie couvrant l'un des risques garantis par le nouveau contrat, vous pouvez renoncer à ce contrat pendant un délai de quatorze jours (calendaires) à compter de sa conclusion, sans frais ni pénalités, si toutes les conditions suivantes sont remplies :

  • Ce contrat vient en complément de l'achat d'un bien ou d'un service vendu par un professionnel ;
     
  • Vous pouvez justifier d’une garantie antérieure pour l'un des risques couverts par ce nouveau contrat ;
     
  • Le contrat auquel vous souhaitez renoncer n'est pas intégralement exécuté ;
     
  • Vous n'avez déclaré aucun sinistre garanti par ce contrat.
     

En cas de contrat souscrit à distance, vous pouvez également renoncer audit contrat pendant un délai de quatorze jours calendaires à compter de sa conclusion. Mais attention, la faculté de renonciation ouverte aux contrats souscrits à distance ne s’applique pas pour les contrat d’assurances d’une durée inférieure à un mois.

 

Faut-il souscrire une assurance spécifique pour le ski ou les vacances aux sports d’hiver ?

Avant de souscrire un contrat d’assurance ski, prenez le temps de vérifier vos contrats d’assurance.

En effet, si vous avez déjà souscrit l’un ou plusieurs des contrats d’assurance ou d’assistance suivants, vous pourriez déjà être assuré contre certains des risques inhérents aux séjours de sports d’hiver :

  • Assurance multirisques habitation (MRH) :
    • la responsabilité civile incluse dans votre contrat MRH couvre les dommages causés à un tiers.
    • certaines assurances habitation prévoient également des garanties de frais de recherche, de secours et de rapatriement, parfois en option.
       
  • Prévoyance : Les contrats d’assurance prévoyance couvrent les risques d’incapacité temporaire de travail, d’invalidité, de perte d’autonomie et de décès, quelle qu’en soit la cause (maladie ou accident).
     
  • Assurance complémentaire santé : elle couvre tout ou partie des frais médicaux restés à votre charge, mais pas les frais de secours sur les pistes.
     
  • Assurance garantie Accident : elle permet le versement d’une indemnité en cas d’accident entraînant le décès ou une invalidité.
     
  • garanties d'assurance associées à une carte bancaire :  elle comprennent souvent les garanties « absence de neige », frais de secours et de recherche, responsabilité civile, annulation du séjour et remboursement des services (forfaits de remontées mécaniques, location de matériel, cours de ski et…) réglés avec ladite carte bancaire.
     
  • Contrats d’assistance : ces contrats peuvent prendre en charge tout ou partie des frais médicaux, de recherche, de secours et de rapatriement en cas d’accident ou de maladie.

 

Comment savoir-si je suis bien assuré pour le ski par mes contrats d'assurance actuels ?

Pour savoir si vous êtes bien couvert, faites le point sur les conditions et limites de garanties ainsi que les exclusions, prévues aux conditions générales et particulières de vos contrats d’assurance. N’hésitez pas à vous rapprocher du professionnel qui a commercialisé ces contrats.

Attention : le ski étant considéré comme un sport à risque, certains contrats d’assurance, tels que les contrats d’assurance emprunteurs, comportent des exclusions de garantie portant les sinistres résultant de la pratique du ski.

Dans une moindre mesure, certains contrats d’assurance excluent les dommages résultant de certaines pratiques à risques telles que le ski hors-piste, en haute montagne ou en compétition.

 

Suis-je couvert par ma carte bancaire en cas d'accident de ski ?

Vous pouvez être assuré en cas d’accident de ski si vous êtes titulaire d’une carte de paiement dite premium à condition d’avoir payé le forfait, l’hébergement ou le matériel avec cette carte.

Les cartes bancaires dites premium comprennent en effet généralement des garanties de frais de secours et de recherche, frais médicaux, assistance rapatriement, mais également une assurance décès ou invalidité, la casse du matériel de ski, le forfait et/ou les cours de ski ainsi que les prestations d’hébergement non utilisées.

Attention cependant aux conditions de mise en œuvre et aux limites de garanties !

 

Suis-je couvert par une assurance ski si je suis adhérent à la Fédération française de ski ?

De manière générale, les associations et fédérations sportives ont pour obligation de souscrire une assurance responsabilité civile couvrant les conséquences des dommages causés par un adhérent lors de la pratique sportive.

Si vous possédez une licence (carte neige) auprès d’un club affilié à la FFS, vous bénéficiez de la couverture de responsabilité civile souscrite par le club.

Des options complémentaires peuvent également vous être proposées. Prenez le temps de les étudier afin de vous assurer que les garanties sont adaptées à votre pratique sportive.
 

Pour en savoir plus :
Quelles garanties sont généralement comprises dans les contrats d’assurance ski ?

 

Si je suis blessé par un autre skieur qui n'est pas identifié, ou n'est pas assuré, comment serais-je indemnisé ?

En cas d’accident avec un tiers non identifié ou non assuré, vous pouvez, en qualité de victime de dommages corporels, saisir le Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires (FGAO) afin d’obtenir l’indemnisation de votre préjudice.
 

Pour en savoir plus :
Quelles garanties en cas de défaillance d’un organisme d’assurance ?

 

Mis à jour le : 22/12/2021 12:44