Que savoir sur les produits d’épargne bancaire ?

Les produits d’épargne bancaire permettent de constituer une épargne de court terme, ou de précaution, de moyen ou long terme pour les produits destinés à la préparation d’un achat immobilier. Sans frais et sans risque de perte en capital, il s’agit d’une épargne souple et le plus souvent disponible à tout moment. En revanche, elle rapporte peu.

Pour avoir des conseils pratiques pour épargner, consultez notre rubrique !

Sommaire

Que savoir sur les produits d'épargne bancaire ? Produits d'épagne bancaire

 

Quels conseils pratiques avant d’épargner ?
 

          1. Calculez votre capacité d’épargne

Faites le point sur vos revenus et vos dépenses régulières. Le bon niveau d’épargne est celui qui ne met pas votre budget dans le rouge.

Ayez le bon réflexe : pensez à épargner, même de petites sommes, régulièrement et tout au long de votre vie.
 

          2. Définissez l’objectif de votre épargne

De manière générale et avant de vous fixer sur un produit d’épargne (épargne bancaire, produit d’assurance ou placement financier), déterminez si votre objectif d’épargne est de court terme ou de précaution, de moyen voire de long terme :

  • Financer un projet (voyages, achat important…) ;
  • Pouvoir faire face à une dépense imprévue (réparation ou remplacement d’un bien…) ;
  • Faire face à une baisse temporaire de revenus ou à une période d’inactivité entre deux emplois ;
  • Préparer l’achat d’un bien immobilier ;
  • Financer les études de vos enfants ;
  • Préparer des projets de long terme (retraite, transmission de capital…) ;

Tous les produits d’épargne ne répondent pas aux même besoins. Les produits d’épargne bancaire ne sont traditionnellement pas destinés à financer des projets de long terme.


          3. Déterminez l’horizon de votre placement

  • Il dépend de votre objectif et de votre capacité d’épargne
  • Il vous permet d’identifier les produits d’épargne adaptés
     

          4. Évaluez le niveau de risque que vous êtes prêt(e) à prendre

  • Aujourd’hui, il n’existe plus de produit offrant un rendement élevé, garanti et disponible à tout moment
  • Gardez bien en tête : il n’y a pas de rendement élevé sans risque élevé !

 

          5. N’oubliez pas de diversifier vos placements

 

Quels sont les différents types de produits d’épargne bancaire ?

Il existe deux grandes catégories de produits d’épargne bancaire :

  • Les produits d’épargne sont dits réglementés lorsque leurs conditions de détention (un seul par personne), leur taux de rémunération et leurs règles de fonctionnement sont fixés par l’État.

Il en est ainsi du livret A, du livret de développement durable et solidaire (LDDS), du livret d’épargne populaire (LEP), du compte d’épargne-logement (CEL), du plan d’épargne-logement (PEL) ou encore du livret jeune.

  • Les établissements bancaires peuvent également proposer des livrets d’épargne non réglementés. Il s’agit de livrets classiques (compte sur livret, compte à terme) dont les conditions d’ouverture (une personne peut détenir plusieurs livrets) et de fonctionnement sont fixées, dans une large mesure, par les banques qui les commercialisent.

Pour connaître les spécificités de chacun des produits (personnes éligibles, conditions de rémunération ou de fonctionnement…), consultez nos rubriques dédiées.

 

Pour en savoir plus :

Livret de développement durable et solidaire (LDDS)

Livret A

Livret jeune

Livret d'épargne populaire (LEP)

Compte Épargne Logement (CEL)

Plan d'épargne logement (PEL)

Livret d'épargne entreprise (LEE)

Compte sur livret ou livret bancaire

Compte à terme

 

Quels produits d’épargne bancaire pour quels projets ?

Les produits d’épargne bancaire sont généralement destinés :

À la différence de l’épargne financière (assurance vie investie en unités de compte, placement en actions ou obligations, etc.), l’épargne bancaire ne comporte pas de risque de perte en capital.

Sans frais, elle est souple et le plus souvent disponible à tout moment. En revanche, elle rapporte peu.

Par ailleurs, que l’épargne bancaire soit réglementée ou non réglementée, les fonds sont garantis à hauteur de 100.000 euros par déposant et par établissement.


Soyez attentif :

  • au taux de rémunération, aux conditions de souscription et de fonctionnement ainsi qu’à la fiscalité du produit. Certains, comme le compte sur livret, sont soumis aux prélèvements sociaux et à l’impôt sur le revenu, ce qui en diminue leur rémunération réelle ;
  • aux taux promotionnels affichés par les livrets bancaires. Ils sont appliqués sous conditions et limités le plus souvent à quelques mois.

 

Pour en savoir plus :

Livret de développement durable et solidaire (LDDS)

Livret A

Livret jeune

Livret d'épargne populaire (LEP)

Compte Épargne Logement (CEL)

Plan d'épargne logement (PEL)

Livret d'épargne entreprise (LEE)

Compte sur livret ou livret bancaire

Compte à terme

Mis à jour le : 15/04/2020 17:52