Quels en sont les frais ?

La détention d’un compte-titres engendre des frais qui varient d’un intermédiaire à l’autre, ce sont les frais de courtage et les droits de garde. Les frais de courtage s’appliquent aux ordres d’achat et de vente passés.

Par ailleurs, des droits de garde sont généralement facturés. Ils varient en fonction du nombre de titres différents détenus, de leur nature (actions, obligations, fonds..), mais aussi en fonction des montants investis.

Enfin, une commission de tenue de compte (ou commission de gestion) peut également être prélevée, le plus souvent annuellement

Compte-titres et PEA

 À la différence du PEA (plan d’épargne en actions), qui n’accueille que des placements en actions de l’Union européenne et qui permet à son détenteur de profiter de certaines conditions fiscales avantageuses, les gains issus de la cession de titres déposés sur un compte-titres sont soumis à l’impôt sur le revenu.De plus, les gains de cession d'actions ou de fonds et Sicav investis à plus de 75 % en actions bénéficient d’un abattement au bout de 2 et 8 ans de détention des titres (respectivement 50 % et 65 %).


Mis à jour le : 19/03/2019 15:59