Assurance Banque Epargne Info Service

Un site proposé par : Autorité de contrôle prudentiel et de résolution Banque de France Autorité des marchés financiers

Assurance

Les aléas du ski et l’assurance

En cas d’accident, vous pourriez avoir besoin de garanties d’assurance ou d’assistance. Avant de souscrire un contrat spécifique, vérifiez si vous n’êtes pas déjà couvert pour ces risques par vos autres contrats d’assurance.

06 février 2017

 

Près de 150 000 personnes se sont blessées sur les pistes de ski l'an dernier, selon les données du Réseau épidémiologique d’accidentologie des sports d’hiver et de l’association des Médecins de montagne.

En cas d’accident, vous pourriez avoir besoin de garanties d’assurance ou d’assistance.

Avant de souscrire un contrat spécifique, vérifiez si vous n’êtes pas déjà couvert pour ces risques par vos autres contrats d’assurance.

 

 

Quelles garanties sont généralement comprises dans les contrats d’assurance ski ou sports d’hiver ?

On peut vous proposer de souscrire une assurance ski ou sports d’hiver, notamment à la réservation de votre séjour ou à l’achat de votre forfait remontées mécaniques.

Ces assurances comprennent généralement les frais de secours, le remboursement complémentaire des frais médicaux ou d'hospitalisation, le rapatriement ou encore le remboursement des forfaits ou des cours de ski.

Des garanties complémentaires (absence de neige …) peuvent également être proposées par certaines formules.

Faut-il souscrire une assurance spécifique pour le ski ou les vacances aux sports d’hiver ?

Vous êtes peut être déjà couvert pour les risques liés à la pratique de sports d’hiver par vos autres assurances (Multirisques habitation, complémentaire santé, assurance carte de paiement …).

Avant de partir ou de souscrire une assurance spécifique, prenez donc le temps de vérifier vos contrats.

Une assurance spécifique peut s’avérer nécessaire si vous ne disposez pas de contrats d’assurance multirisques habitation, ni de mutuelle complémentaire, et que vous êtes titulaire d’une carte de paiement classique.

En revanche, si vous avez déjà souscrit l’un ou plusieurs des contrats d’assurance ou d’assistance suivants, une assurance spécifique pour le ski n’est peut-être pas indispensable :

  • multirisques habitation et assurance scolaire : les garanties de responsabilité civile pour les dommages que vous pourriez causer à des tiers, et de défense/recours contre le skieur qui vous a heurté ou son assureur, ou contre l’exploitant des remontées mécaniques responsable d’un accident survenu en cours de transport, sont habituellement comprises. Il en est de même de la garantie des frais de recherche et de secours en montagne ;
  • complémentaire santé (mutuelle) : elle couvre  tout ou partie des frais médicaux (hors sécurité sociale), mais  pas les frais de secours sur les pistes ;
  • Garantie des Accidents de la Vie (GAV) : elle peut intervenir en cas d’accident grave entrainant une invalidité ;
  • carte de paiement premium : des garanties neige et montagne sont souvent comprises et s’appliquent à condition d’avoir payé le forfait, l’hébergement ou le matériel avec cette carte de paiement. Elles incluent des garanties de frais de secours et de recherche, frais médicaux, assistance rapatriement, mais également une assurance décès ou invalidité, la casse du matériel de ski, le forfait ou les cours de ski ainsi que les prestations d’hébergement non utilisées ;
  • le contrat d’assistance : une partie des frais médicaux et de rapatriement, en cas d’accident grave, peuvent être pris en charge.


Pour savoir si vous êtes bien couvert, il faut étudier les conditions et limites de garanties ainsi que les exclusions, prévues aux conditions générales de vos contrats d’assurance.

Ainsi par exemple, les dommages résultant de la pratique du ski en hors-piste, ou de compétitions, peuvent être exclus de l’assurance multirisques habitation. De même, les frais de secours et d’acheminement du lieu de l’accident au centre de soin le plus proche peuvent être plafonnés.

Attention !

En cas d’accident, prévenez votre assistance avant d’engager toute dépense, pour éviter d’éventuels refus de prise en charge.

Bon à savoir !

Si vous êtes adhérent à la Fédération Française de Ski ("FFS"), titulaire de la licence sportive appelée Carte Neige, vous pouvez souscrire des contrats d’assurance Responsabilité civile et Individuelle Accident/Assistance comprenant différents niveaux de garanties.

Ces contrats couvrent la pratique en amateur du ski sous toutes ses formes, y compris en ski hors-piste, des randonnées et autres activités physiques organisées par la FFS, ses comités régionaux ou ses clubs affiliés.

La souscription d’une assurance ski ne doit pas vous faire oublier les bons réflexes pour prévenir le risque d’accident !

Comme les assureurs et les professionnels de santé le recommandent, la pratique du ski ou du snowboard nécessite une bonne préparation physique plusieurs semaines à l’avance pour limiter le risque d’accident. Portez un casque et faites régler vos fixations chaque année.

Pour les adeptes du snowboard, l’utilisation de protections des poignets adaptées est également préconisée.

Dans tous les cas, respectez les règles de sécurité, adaptez votre pratique à votre niveau et à votre forme physique.